04 97 06 13 14

Le sentiment d’appartenance des salariés constitue de nos jours un enjeu décisif dans la performance et la pérennité d’une entreprise. À l’instar des conditions et du volume de travail ainsi que des salaires, il joue un rôle important dans la mise en œuvre de la stratégie en vue d’atteindre les objectifs. D’ailleurs, c’est l’ignorance et l’écartement de ce volet sur le plan secondaire, par rapport aux axes opérationnels, qui sont généralement à l’origine des problèmes de gestion de ressources humaines comme les licenciements récurrents et massifs, le manque d’assiduité du personnel ou encore les recrutements inefficaces. Face à la mutation chronique du marché de l’emploi, du contexte socio-économique et les besoins évolutifs des salariés, les managers modernes doivent ainsi reconsidérer ce facteur psychosociologique qui influe directement sur la cohérence des activités et les résultats, car il affère aux notions de confiance, d’implication et dans une large mesure de productivité. Dans cet article, nous vous présenterons le rôle, les impacts du sentiment d’appartenance pour les entreprises et les salariés, mais surtout les outils et stratégies que JLC Expert apporte pour l’optimiser.

 

Qu’est-ce que le sentiment d’appartenance exactement ?

L’appartenance figure parmi les grands besoins éprouvés par n’importe quel être humain au même titre que l’estime de soi et le besoin d’accomplissement. Il figure notamment dans la pyramide de Maslow en tant que facteur essentiel de l’épanouissement. En termes simples, l’appartenance est le sentiment qui nous permet de ressentir notre importance dans un entourage, et qui donne une cohérence à notre existence et nos activités au sein de ce groupe.

Dans le monde entrepreneurial, ce sentiment d’appartenance constitue un garant de stabilité et un levier de croissance dans le sens où il affecte l’implication du salarié dans la structure de l’entreprise. Entre autres, un employé qui se sent entouré et accompagné a une perception nettement plus positive de son travail. De ce fait, il trouve la motivation nécessaire pour accomplir ses tâches, mais aussi pour adhérer à la culture d’entreprise et agir en ambassadeur de celle-ci.

 

Les impacts de l’appartenance en entreprise

Si l’appartenance est d’ordre psychosociologique et que dans cette mesure beaucoup de dirigeants adoptant une vision marxiste de rapport dominant/dominé le mettent de côté dans leurs stratégies, elle a tout à voir avec les performances de l’entreprise. Une étude de 2020 menée par OpinionWay et synthétisée par la Statista Research Department indique que 81% des Français déclarent se sentir bien au travail. Cependant, la moitié d’entre eux constatent une dégradation de leur bien-être. En substance, ces salariés concernés estiment qu’ils ne sont pas suffisamment écoutés et que la qualité de leur travail n’est pas reconnue. Ainsi, cette sensation engendre inexorablement (à court ou long termes) des problèmes comme la lassitude, le manque de confiance en soi, le burn-out ou qui débouchent sur des « faux » arrêts maladies, des situations conflictuelles et le turn-over.

En résumé, ces ressentis et signaux envoyés par les salariés témoignent du manque d’attachement profond envers leurs supérieurs hiérarchiques et l’entreprise en soi. L’absence de reconnaissance dégrade le concept d’identité et conduit les employés à un mal-être qui ne se guérit pas par la correction de la grille salariale ou même par une campagne de recrutement.

 

Les piliers de l’appartenance

Le sentiment d’appartenance se cultive depuis le recrutement et tout au long de l’évolution d’un salarié dans l’entreprise. Pour ce faire, les dirigeants doivent mettre en place une stratégie multi azimut autour de la structure IT et physique, de l’organisation des tâches et affectation des missions, et des relations employeurs-employés et inter-salariés.

  • La culture d’entreprise

Pour qu’un salarié se sente bien et affiche une grande motivation pour accomplir ses tâches, il doit comprendre les ambitions et la vision générale de l’entreprise. Dans cette perspective, les dirigeants doivent œuvrer de manière intelligente pour lui inculquer la culture d’entreprise, sans contrainte. En effet, il faut que le salarié partage le même état d’esprit que les autres membres de l’équipe indépendamment du poste et de la hiérarchie. C’est en prenant connaissance de son rôle et de son identité par référence au groupe qu’il s’engagera dans l’action commune qui est de faire avancer la société.

En profondeur, le partage de la culture d’entreprise est très important pour le développement de l’appartenance. Elle peut prendre différentes formes à savoir les croyances, les idéaux, les valeurs morales et tout ce qui concerne la personnalité de la société. C’est également cette vision claire des objectifs et la conviction de faire partie intégrante de la chaîne qui créeront au fur et à mesure la fierté du salarié par rapport à son travail.

  • Le Leadership

Le leadership affecte directement la motivation et l’appartenance dans une époque où les salariés s’attendent plus à ce que le dirigeant soit un modèle, un manager et une personne inspirante au lieu d’être le supérieur autoritaire et inaccessible. Une étude de PageGroup intitulée « Les Français et l’emploi » corrobore cette nouvelle tendance. Entre autres, elle annonce que 41% des salariés français interrogés estiment que le leadership est un palier incontournable qui mène vers le bon fonctionnement des services. Cette qualité se traduit notamment par l’instauration d’une stratégie cohérente (missions, planning, répartition des postes…), compréhensible et réaliste, un management inclusif et collaboratif (écoute, communication…) et la reconnaissance.

  • L’organisation logistique et humaine

L’établissement d’un cadre de travail professionnel et chaleureux ainsi que d’une équipe avec de la cohésion contribue également au développement du sentiment d’appartenance. Un salarié qui évolue dans un bureau isolé, étriqué ou à domicile perd généralement sa connexion avec l’entreprise. Dans la même rubrique, la mise en place d’une équipe de collaborateurs soudés est nécessaire pour alimenter la fierté de chaque employé. C’est pour cette raison qu’une étude minutieuse de la logistique structurelle et des équipes est primordiale pour nourrir le sentiment d’appartenance.

 

Les outils de JLC Expert pour développer le sentiment d’appartenance en entreprise

JLC Expert conseille des dirigeants d’entreprises depuis 15 ans. Nous prodiguons différents services d’accompagnement du dirigeant et accompagnement RH pour leur permettre de trouver des solutions répondant aux attentes et défis liés au leadership, à la croissance, au management et à la productivité des employés. Nous agissons pour que les dirigeants deviennent des sources d’inspiration, mais aussi des décideurs qui écoutent et aident les salariés à se sentir importants en vue d’accroître le sentiment d’appartenance.

Nos outils

Notre intervention vise à placer le dirigeant sur un point de vue pour avoir un aperçu à 360° de l’état de fonctionnement général de son entreprise. À cet effet, nous lui apportons toutes les informations, analyses et conseils de sorte qu’il puisse prendre du recul et améliorer les conditions de travail, la motivation des employés tout en optimisant les performances.

Dans un premier temps, les outils de JLC Expert évaluent les équipes. Cela commence par une analyse de la cohésion et de la mise en place de la stratégie d’entreprise par le Codir. Nous déterminons les facteurs de blocage qui empêchent la bonne communication et la définition d’une stratégie claire en accord avec la culture d’entreprise.

Dans un second temps, nous évaluons l’infrastructure, à savoir l’organisation générale de l’espace, des matériels utilisés, mais aussi de la logistique informatique. L’objectif est de faire ressortir et de présenter au dirigeant les sources d’inconfort et d’improductivité des employés.

Enfin, JLC Expert aide le dirigeant à prendre conscience des réelles priorités et de redéfinir les actions pour mener l’entreprise à bon port. Ainsi, nous dressons des rapports détaillés, organisés et lisibles destinés à lui faciliter la prise de décision, et l’organisation RH avec une grande lucidité.

Les actions et résultats attendus

JLC Expert soutient et conseille le dirigeant pour l’aider à retenir, accommoder et performer les employés à travers une stratégie de culture de l’appartenance. Les principaux résultats attendus se résument à :

  • Une meilleure implication des salariés à travers une politique RH efficiente. Cela concerne aussi bien une optimisation des étapes de recrutement, d’évaluation que de la gestion des conflits. D’autre part, notre mission porte également sur l’accompagnement du Codir, sur le développement d’une culture d’entreprise bien élaborée qui vise à transformer chaque personne en ambassadeur de la société.
  • Une meilleure compréhension des missions et des objectifs de l’entreprise par les employés à travers une meilleure communication. JLC apporte son aide au dirigeant afin qu’il puisse déléguer, partager, écouter, et surtout inspirer. Le résultat attendu est la confiance, le respect et la motivation de chaque salarié.

Conclusion

L’appartenance constitue un levier majeur de l’épanouissement sur le plan personnel et professionnel. Elle se matérialise par un lien d’affection entre le salarié, ses collègues, son environnement et enfin l’entreprise dans sa globalité. En cultivant l’appartenance à travers des outils d’experts comme nous le proposons chez JLC Expert, les dirigeants peuvent s’attendre à obtenir un meilleur engagement et une grande productivité. Pour leur part, les employés afficheront une fidélité et une grande fierté grâce à un management bienveillant, une implication dans les projets, une ambiance de travail épanouissante et motivante.